Comment s’entrainer avec un cardio-fréquencemètre ?

avantages montre cardio gps
Les avantages et inconvénients de la montre cardio GPS
septembre 27, 2019
montre cardio ou tracker d activite
Tracker d’activité ou montre cardio : quel choix faire?
septembre 27, 2019

Le cardio-fréquencemètre est l’outil par excellence du sportif à la recherche de la performance. Des milliers de coureurs, montre cardio au poignet, s’en servent pour contrôler l’intensité de leur effort. Mais pour bien optimiser votre entrainement, il est important de savoir comment bien interpréter les données brutes du cardio. Explications.

Cardio-fréquencemètre : un outil réellement indispensable ?

Un cardio-fréquencemètre est un instrument d’entraînement sportif qui mesure la fréquence cardiaque. En d’autres mots, il calcule le nombre de battements du cœur par minute. Le rythme cardiaque est étroitement lié à l’intensité de l’effort fourni. En effet, à chaque allure de course correspond une fréquence cardiaque particulière. Plus l’effort est soutenu (intensif), plus la fréquence cardiaque s’accélère !

Le cardio-fréquencemètre permet ainsi de définir la zone d’effort dans laquelle l’on se situe, afin d’effectuer un travail plus spécifique pour optimiser son entraînement. C’est donc un outil précieux et très pratique pour les exercices physiques. Il permet aussi de vite détecter un éventuel sur-entraînement. Avec le temps, le cardio-fréquencemètre est devenu l’outil incontournable du sportif, que ce soit pour maintenir la forme, faire un entraînement professionnel ou pour perdre du poids.

Comment bien utiliser son cardio-fréquencemètre ?

Vous pouvez utiliser votre appareil pour personnaliser votre entraînement en vous basant sur les données de votre fréquence cardiaque maximale (FCM). Il convient de l’évaluer le plus précisément possible. La fréquence cardiaque maximale correspond à 220-âge dans le cas des hommes, et 226-âge pour les femmes.

Pendant vos sorties de course d’endurance ou de slow running, la connaissance de votre FCM permettra de faire attention aux chiffres du cardio-fréquencemètre. Ce dernier vous servira de limiteur de vitesse. En effet, aller trop vite peut être contre-productif. Ne pas excéder une certaine fréquence cardiaque est une excellente façon de se brider.

Pour les coureurs assidus qui souhaitent passer à un entraînement plus structuré, l’utilisation du cardiofréquencemètre va permettre de diversifier l’entraînement, et de contrôler chaque allure de course (footing, endurance, résistance douce, seuil de performance, fractionné, etc.) pendant les séances. Voici les paramètres à prendre en considération :

  • le rythme cardiaque atteint au cours de l’exercice,
  • le temps utile de transition entre le repos et l’effort,
  • la variation cardiaque au cours d’un même effort (pendant un exercice de fractionné par exemple),
  • la fréquence cardiaque à la fin de la séance (pendant la période de récupération).

Comment choisir son cardio-fréquencemètre ?

Le mieux est de choisir le modèle ou la marque de cardio-fréquencemètre adaptée à vos besoins. Vous disposez d’une gamme variée d’appareils en ligne, des plus simples aux plus sophistiqués qui mémorisent toutes les informations en rapport à votre parcours (vitesse instantanée, kilométrage, altitude, etc.) afin de les traduire en graphique sur votre PC. D’autres modèles intègrent un podomètre, très utile aux coureurs ou aux marcheurs pour évaluer la distance parcourue à pied. Il existe également des cardio-fréquencemètres étanches à l’eau qui peuvent être utilisés en natation.

En fonction de l’activité physique pratiquée, du nombre d’heures consacrées par semaine, et des objectifs à atteindre, vous aurez besoin de tel ou tel modèle de cardio. Inutile donc d’acquérir un outil de dernière génération si vous souhaitez juste maintenir la forme ou perdre quelques kilos superflus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *