Chronométrage en traditionnel :
Cette méthode est la plus simple et la plus courante : elle consiste à prendre les concurrents sur notre logiciel (programmé en interne suivant l'expérience du terrain) en visuel sur la ligne d'arrivée. Le classement se fait en temps réel.
Elle est utilisée le plus souvent dans la course à pied, le triathlon, les rondes de quad ou de moto.


Chronométrage avec les puces ( dites passives ):
Cette méthode permet de classer les concurrents quelque soit le flux de coureurs à l'arrivée : les concurrents ne sont plus pris en visuel sur la ligne d'arrivée mais détectés automatiquement sous un portique ou en passant sur un tapis antenne. Elle est un peu plus lourde en ce qui concerne l'avant course avec l'attribution de la puce avec chaque dossard, une caution au concurrent pour récupération de la puce qui doit se faire immédiatement après l’épreuve. Le coût n’est évidemment pas le même que le système traditionnel. La puce passive n’étant pas fiable à 100 % , il faut un minimum de sécurité pour assurer une prestation en temps réel ( doublage des antennes, feuilles de cent ( conseillées dans tous les cas ).
Nous n’utilisons cette méthode qu’en cas de nécessité absolue ( trop de flux par couloir d’arrivée ).


Chronométrage avec transpondeurs :
Ce système permet le chronométrage automatique de tout engin quelque soit sa vitesse : la moto, le quad, le kart, le jet-ski, la planche à voile, le cheval, le vélo ...
Aucune comparaison possible avec la puce.... le transpondeur est détecté dans tous les cas avec une précision au millième ( tests fait avec notamment l’UCI ). Ce système a permis ainsi de chronométrer des épreuves comme le bol d'or, le jet-ski à Paris - Bercy, les 6 jours cyclistes de Grenoble.

Pourquoi le transpondeur est plus fiable que la puce ?
La puce est passive est détectée par une ou plusieurs antennes à l'arrivée. Elle n’émet rien et la hauteur de capture de l’antenne est limitée et donc d’une fiabilité imparfaite.
Beaucoup plus puissant, le transpondeur émet constamment un signal, Il est dit actif, c'est lui qui se manifeste sur la boucle de pointage ou d'arrivée.
Sa technologie française (2 fabricants en Europe) en fait une technologie reconnue dans plusieurs compétitions internationales de renom.



Photo-finish :
La photo-finish, avec la dernière caméra Oméga numérique couleur OSV 5 Pro. C'est bien de la photo-finish et non pas de la vidéo. Les système vidéo façon caméscope, bien sûr moins onéreux, fournis par certains prestataires aux organisateurs ne sont pas homologués par la FFC ou l’UCI. En cas de problèmes à l’arrivée, le rapport des Commissaires serait sans concessions et très préjudiciable à l’épreuve. Notre système photo-finish est utilisé pour les courses cyclistes, le roller, l'athlétisme, les lévriers, les chevaux, les courses ou records sur plan d’eau....


Contre la montre :
Affichage avec panneaux double face (numéro + temps tournant) et le meilleur temps sur Longines 5005.


Cellules
Chronométrage avec jeux de cellules départ arrivée pour la descente VTT, les spéciales d'enduros, les caisses à savon....

----

Toutes nos prestations peuvent être liées à un classement en temps réel et hébergement des résultats sur notre site Internet ou celui de l’organisation.
Notre module émetteur sans fil permet l’affichage sur un réseau TV de tous les résultats en temps réel dans un rayon de 250 à 300 m selon l’environnement ( Speaker, Presse, Officiels, etc… )

N'hésitez pas à nous contacter pour des questions diverses ou demandez votre devis gratuit.